Test

jeudi 23 avril 2015

La lavande : culture et récolte

Bon allez, faut bien s'lancer... Je vais commencer par ramener quelques vieilles notes par ici, et c'est avec la lavande qu'on va inaugurer ce blog, parce que je voue un culte à la lavande, particulièrement à son huile essentielle.

Culture et récolte de la lavande, donc.

Culture de la lavande :
Cultiver la lavande à partir de semis n’est pas très recommandé, sauf pour l’espèce stoechas. La
plantation et le rempotage se font au printemps. La plantation automnale doit être réservée aux climats doux. Mieux vaut la cultiver en bacs dans les régions aux hivers rigoureux. Le mieux pour sa reproduction est la multiplication par éclats, marcottage ou bouture. Sa culture en pots est très facile, il lui faut dans ce cas un mélange de terreau d’écorce, de mousse de tourbe et de sable. Même si elle préfère les emplacements ensoleillés, elle s’adapte très bien à la mi-ombre, pourvu que le sol soit suffisamment riche et bien drainé.
Une taille d’entretien annuelle au printemps est indispensable à sa bonne croissance et à une belle floraison en été. Mais il ne faut jamais couper le vieux bois car il ne repousserait pas. La tailler également à la fin de la floraison, bien court (toujours sans toucher le vieux bois) et en forme de dôme, et en profiter pour prélever les boutures.
Les éventuels semis peuvent être faits à l'automne. Enfin, en hiver, réduire l’arrosage et surveiller, particulièrement lors des gelées.

Parasites et maladies :
La lavande craint les aphrophores et les chenilles de plusieurs phalènes, ainsi que le borytris, moisissure grise qui attaque la lavande par temps humide. Dans ce cas, retirer les parties atteintes mais bien laisser le vieux bois pour que la plante puisse bourgeonner à nouveau. Le Phoma lavandulae, autre champignon, provoque chez la lavande le flétrissement et la mort des rameaux auxquels ils s’attaquent. Dans ce cas, une seule solution, déterrer les plantes atteintes et les brûler immédiatement en les gardant à bonne distance des plants sains.

Récolte :
Les fleurs se cueillent au moment de leur épanouissement, vers juin-juillet. Elles sèchent très facilement : pour cela, les étaler sur des plateaux à l’air libre et à l’ombre, ou alors les suspendre en petits bouquets. Pour les faire sécher, il faut donc les cueillir tout juste écloses, mais on peut les cueillir durant toute la floraison si on les utilise fraîches.
0

Enregistrer un commentaire